À elle.

Chérie, derrière nous nulle providence,
Pieds traînant dans le sable des lions
Et des lions dans la poitrine ;
Nos boucliers contre leurs ruines
Et l’épée brandie là ou nous aimions
Pour enfin faire briller l’excellence. […]

Read more

D’où donc ce frisselis d’émoi qui me pénètre,
D’où très mesurément, ce rythme mou d’andante ?
Il circule là-bas, aux blancheurs des fenêtres,
De bougeuses moiteurs, des ailes succédantes.

Gustave Kahn

sans foi ni loi.

Haec dum oriens diu perferret, caeli reserato tepore Constantius consulatu suo septies et Caesaris ter egressus Arelate Valentiam petit, in Gundomadum et Vadomarium fratres Alamannorum reges arma moturus, quorum crebris excursibus vastabantur confines limitibus terrae Gallorum. Horum adventum praedocti speculationibus fidis rectores militum tessera data sollemni armatos omnes celeri eduxere procursu et agiliter praeterito Calycadni […]

Read more

effervescent.

« À qui m’aura trouvé, j’offre un premier salut et les seules excuses que je reconnaîtrais ici. Nous n’étions personne l’un pour l’autre ; mais malgré tous mes efforts je crains que la seule impression que vous avez eu de moi n’ait rien eu d’aimable. Je ne savais pas mourir dignement, à l’époque : et puisque j’ignore combien de temps je suis resté caché, j’ai peine à croire que j’ai pu être présentable. Ils ont été peu nombreux à prendre soin de moi ; vous l’avez fait avec un désintérêt précieux. Je suis navré pour vous et vous offre, maigre compensation, mon amitié sincère. »

Read more

And people get all fouled up because they want the world to have meaning as if it were words… You are meaning.

Alan Watts

tigre royal

Dans la nature au fusain a éclot un regard penaud. Il est un bovin aride ; tapi dans la plaine à découvert, écrasé autrement que par le soleil de ce plein après-midi sans ombre, les yeux existent par la droite pourtant invisible.

Read more

Retire-toi en toi, parais moins, et sois plus.

Théodore Agrippa d’Aubigné

Posts navigation